Un coup

Un coup sur l’œil en fait jaillir de grosses larmes.
Un coup au cœur révèle les vrais sentiments.
La vérité sort avec son propre vacarme,
Et s’impose comme le pire des châtiments.

Qui saura interpréter les signaux cachés?
Qui sentira souffler la brise de malaise?
Qui aura le courage d’y remédier?
Qui pourra l’écouter assis sur une chaise?

Des dits et non dits afflueront par des vagues.
Quand l’oreille s’épuisera et la paupière,
S’alourdira, les réponses seront bien vagues.
Le triste entretien finira par la prière.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*