Je ne sais

Fait-il nuit? Fait-il jour? Je n’en sais rien.
Mais les lettres tourbillonnent partout.
Hélas, je ne trouve entre elles aucun lien.
Des feuilles tombent de leurs arbres roux…

Dans ce brouillard, mon chemin s’est perdu.
Sur moi, je sens ma peau se rétrécir.
Le peu de lumière a perdu sa vue,
Et le vent tremblant commence à gémir…

A force de revenir, les saisons,
Ont perdu l’énergie et la raison.
Des soleils et des lunes sont passés.
Et ce décor là, s’est éternisé…

Mais non, je ne sais pas quel jour nous sommes.
Je ne sais même pas quelle heure il est.
Mon cœur, je ne sais plus quel temps il fait.
Lésée, je ne sais plus si tu es un homme…

A qui ces planètes au dessus de moi?
Et ce mur changeant du noir au bleu-roi?

3 thoughts on “Je ne sais

  1. A lire ca d'une façon classique, ca nous donne une belle image et un état d'esprit, mais a la seconde lecture, et ayant l'impression de la première en tète, j'ais lu le texte mais cette fois, les lignes qui rhyment en tant que groupe : Fait-il nuit? Fait-il jour? Je n’en sais rien.Hélas, je ne trouve entre elles aucun lien.Mais les lettres tourbillonnent partout.Des feuilles tombent de leurs arbres roux…Et ainsi de suite, pour trouver AVEC la version originale de l'auteur une nouvelle situation et un nouvel état des choses qui parfois clarifie, parfois attendrit, parfois fige et endurcit, mais surtout enrichit.Il est intéressant de ce faire dans ce texte, ca rapproche de l'auteur qui au moment de l'écriture avait ces idées en tète d'une façon moins stylisée que dans l'écriture finale elle-même

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*